Revue de presse septembre 2022

CHANGEMENT CLIMATIQUE
Les Chambres lancent un plan massif d’adaptation et visent 100 000 agriculteurs (Source Terre-Net 06/09/2022)

Pour accompagner les agriculteurs face aux conséquences du changement climatique, les chambres d’agriculture veulent déployer un plan d’adaptation individualisé permettant de mettre en place, après un diagnostic personnalisé, les solutions les plus pertinentes pour assurer la résilience et la pérennité des exploitations agricoles

.https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/les-chambres-lancent-un-plan-massif-d-adaptation-et-visent-100-000-agriculteurs-205-220736.html#xtor=EREC-106-2[12]-20220908&sd_source=&sd_id=

CULTURES
La France s’achemine vers sa plus faible production de maïs depuis trente ans (source Cultivar 14/ 09/2022)

Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, a publié le 13 septembre ses dernières prévisions de récolte pour les cultures de printemps de la campagne 2022.

https://www.cultivar.fr/cultures/la-france-sachemine-vers-sa-plus-faible-production-de-mais-depuis-trente-ans

ECONOMIE
Exportations de blé, un début de campagne tonitruant pour la France (source Cultivar 31/08/2022)

L’origine française en ce début de campagne commerciale à l’export est très plébiscitée. En deux mois de campagne, la France a exporté pas moins de 2,5 millions de tonnes de blé vers les pays tiers, soit un quart des prévisions annuelles.

https://www.cultivar.fr/marches/exportations-de-ble-un-debut-de-campagne-tonitruant-pour-la-france

Guerre des prix, volatilité : comment Lactalis justifie son positionnement (source web-agri 21/09/2022)

Dans un contexte de flambée des matières premières, le prix du lait payé aux éleveurs fait toujours débat. Alors que certains opérateurs communiquent sur une revalorisation, le groupe Lactalis explique son positionnement et met en avant sa nouvelle démarche RSE, Culture Lait, qui doit permettre une meilleure rémunération en parallèle d’une réponse plus adaptée aux attentes.

https://www.web-agri.fr/bien-etre-animal/article/221142/guerre-des-prix-volatilite-comment-lactalis-justifie-sont-positionnement

NITRATES
Nitrates et eaux de consommation, l’Anses appelle à optimiser les pratiques agricoles (Source Culture Agri 25/08/2022)

Suite à une mise en demeure de la France par la Commission Européenne, l’ANSES a publié, fin juillet, un avis sur la concentration de nitrates dans les eaux destinées à la consommation humaine. 286 000 personnes ont été alimentées par une eau dont la concentration moyenne en nitrates était supérieure à la limite de qualité. L’Agence appelle à l’optimisation de pratiques agricoles liés aux fertilisants et à l’élevage.

https://campagnesetenvironnement.fr/nitrates-et-eaux-de-consommation-lanses-appelle-a-optimiser-les-pratiques-agricoles/

PAC
Adoption définitive du plan stratégique national français (Source Agri-Mutuel 31/08/2022)

La Commission européenne a définitivement validé, mercredi 31 août 2022, le plan stratégique national français – et ceux de 7 autres pays européens – pour la Pac 2023-2027. Ce document de référence pour l’application de la Pac en France à partir du 1er janvier 2023 intègre les derniers ajustements négociés entre Paris et Bruxelles.

https://www.agri-mutuel.com/politique-economie/adoption-definitive-du-plan-strategique-national-francais/?code_tracking

Les infos sur le Plan Stratégique National (source Ministère de l’Agriculture 31/08/2022)
https://agriculture.gouv.fr/pac-2023-2027-le-plan-strategique-national
SECHERESSE
À l’entrée de l’hiver, des niveaux très inférieurs à l’an dernier (source Agri Mutuel 16/09/2022)

Les nappes phréatiques ont continué de baisser en août et se trouveront à l’entrée de l’hiver à des niveaux « nettement inférieurs » à ceux de l’année dernière, selon le bulletin du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) publié jeudi.

https://www.agri-mutuel.com/cultures/ae-lentrae-de-lhiver-des-niveaux-tras-infarieurs-a-lan-dernier/?code_tracking

Revue de presse août 2022

AGRO-ECOLOGIE
Les fourmis bénéficient plus aux agriculteurs que les pesticides, (source Actu-Environnement 18/08/2022)

Selon une étude scientifique, parue le 17 août, dans la revue Proceedings of the Royal Society – Biology, accompagnées de pratiques agricoles adéquates, les fourmis peuvent limiter la quantité de parasites et augmenter les rendements au fil du temps, autant voire plus efficacement que des pesticides, et à bas prix.

https://www.actu-environnement.com/ae/news/fourmis-benefice-argiculture-pesticides-recherche-40170.php4#ntrack=cXVvdGlkaWVubmV8MzExMg%3D%3D[NTA3MTk3]

AUTOSUFFISANCE
Atteindre l’autosuffisance en soja en Europe pour limiter la déforestation importée (source Techniques de l’ingénieur 1er août 2022)

La majeure partie du soja consommé en Europe est importée, principalement d’Amérique du Sud, où cette culture est liée à des problèmes de déforestation. Grâce au développement d’un modèle algorithmique, des chercheurs se sont intéressés à la capacité du continent européen à devenir autosuffisant en soja, compte tenu du climat actuel et futur.

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/atteindre-lautosuffisance-en-soja-en-europe-pour-limiter-la-deforestation-importee-113081/?utm_campaign=/72/WP/CY4ENVI

COLLOQUES
Retour sur la journée d’échanges du 20 juin 2022 organisée par l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse « Sauver l’élevage pour sauver les prairies, un projet collectif pour une Meuse vivante » (source AERM 04/08/2022)

Transmettre les clés pour encourager le développement des prairies permanentes auprès des éleveurs, les accompagner sur le terrain, associer tous les acteurs du monde agricole, aux industriels aux collectivités pour soutenir les initiatives, tel était l’enjeu de la journée organisée le 20 juin dernier en Meuse. Une source de réflexions et d’informations importante sur le maintien des prairies, en Meuse ou ailleurs.

https://www.eau-rhin-meuse.fr/actualites/une-demarche-partenariale-indispensable-pour-preserver-les-prairies

EMPREINTE ECOLOGIQUE DE L’AGRICULTURE
Jour du dépassement : le système agricole en question (source Actu Environnement 28/07/2022)

L’humanité vient d’épuiser les ressources renouvelables disponibles pour 2022. Le système agricole est l’un des principaux consommateurs de ressources. Global Footprint Network et WWF proposent trois solutions pour réduire son empreinte écologique.

https://www.actu-environnement.com/ae/news/jour-depassement-impact-alimentation-40108.php4#ntrack=cXVvdGlkaWVubmV8MzEwMw%3D%3D[NTA3MTk3]

ENGRAIS
« Pendant des millénaires, l’agriculture s’est parfaitement passée d’engrais de synthèse » (source Actu-Environnement 10/08/2022)

La guerre en Ukraine interroge la dépendance de notre agriculture aux engrais de synthèse. Gilles Billen, directeur de recherche au CNRS, explique les raisons de cette dépendance, les moyens à mettre en œuvre pour s’en soustraire et les gains attendus.

https://www.actu-environnement.com/ae/news/interview-gilles-billen-agriculture-engrais-40104.php4#ntrack=cXVvdGlkaWVubmV8MzEwOA%3D%3D[NTA3MTk3]

L’hydrogène décarboné pour produire des engrais, c’est pour bientôt (source Cultivar 16/08/2022)

Des sociétés ont pour projet de développer un nouveau procédé consistant à produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. Ainsi, la France pourrait commercialiser des engrais décarbonés, moins émissifs de Gaz à Effet de Serre.

https://www.cultivar.fr/technique/lhydrogene-decarbone-pour-produire-des-engrais-cest-pour-bientot

SECHERESSE
Sécheresse : la Première ministre ouvre une cellule de crise (source Actu-environnement 16/08/2022)

La Première ministre, Élisabeth Borne a décidé, vendredi 5 août, d’activer une cellule interministérielle de crise (CIC)

https://www.actu-environnement.com/ae/news/secheresse-premiere-ministre-cellule-crise-40147.php4#ntrack=cXVvdGlkaWVubmV8MzEwNw%3D%3D[NTA3MTk3]

Revue de presse juillet 2022

AGRICULTURE BIO
La politique de soutien au bio n’est pas à la hauteur, juge la Cour des comptes (source Terre-Net 30/06/2022)

Malgré ses externalités positives reconnues, l’agriculture biologique n’est pas assez soutenue en France, constate la Cour des comptes dans son rapport publié ce 30 juin. Au regard des ambitions affichées en matière de développement du bio, la Cour incite les pouvoirs publics à faire plus et mieux en matière d’investissement, de fléchage des aides, mais aussi de lisibilité pour le consommateur, fustigeant notamment la trop grande mise en avant du label HVE.

https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/la-politique-de-soutien-au-bio-n-est-pas-a-la-hauteur-juge-la-cour-des-comptes-205-209259.html#xtor=EREC-106-2[12]-20220630&sd_source=&sd_id=

Le colza s’envisage aussi en agriculture biologique (Source Cultivar 20/07/2022)

Au regard des difficultés observées en conventionnel (gestion des adventices, des ravageurs), la culture du colza en agriculture biologique est-elle facilement envisageable ? « Pour avoir eu l’occasion de mener une enquête auprès de trois producteurs bio qui cultivaient du colza en Eure-et-Loir, leur moyenne lissée sur dix ans était de 22 quintaux, témoigne Matthieu Le Bras, technico-commercial en charge de l’expérimentation au sein d’Axéréal Bio.

https://www.cultivar.fr/technique/le-colza-senvisage-aussi-en-agriculture-biologique

BAS CARBONE
 Ghislain de Viron (72) : « Vers une agriculture plus climato-intelligente » (source Web Agri 17/06/2022)

Ghislain de Viron est depuis longtemps sensible au sujet de l’impact environnemental de l’élevage. Engagé dès l’origine de la démarche Ferme Laitière Bas Carbone, il travaille à améliorer ses pratiques depuis lors. Fort de cette expérience, il peut aujourd’hui témoigner sur les résultats de ses efforts.

https://www.web-agri.fr/changement-climatique/article/208583/ghislain-de-viron-72-vers-une-agriculture-plus-climato-intelligente-

Le Cniel lance une websérie Ferme laitière bas carbone (source mon cultivar-élevage )

Composée de neuf épisodes, elle est disponible à la fois sur le site Internet éponyme et sur la chaîne YouTube du Cniel. L’objectif de ces vidéos est de mettre en avant des éleveurs engagés dans la démarche et les leviers mis en œuvre sur leur exploitation pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Aujourd’hui, plus de 15600 fermes se sont engagées volontairement dans la démarche Ferme laitière bas carbone. 

Lien vers le site ferme laitière bas carbone :

https://www.ferme-laitiere-bas-carbone.fr/

BIOCONTROLE
 Le biocontrôle de plus en plus plébiscité par les agriculteurs (source cultivar 28/06/2022)

En France, le chiffre d’affaires 2021 des produits de biocontrôle s’établit à 274M€, soit une hausse de 16% par rapport à 2020.Considéré comme un pilier de l’agroécologie, le biocontrôle prend ainsi durablement sa place aux côtés des agriculteurs, des professionnels des jardins et espaces verts et des jardiniers amateurs.

https://www.cultivar.fr/cultures/le-biocontrole-de-plus-en-plus-plebiscite-par-les-agriculteurs

HERBE
Face au réchauffement climatique, comment adapter ses prairies ? (source Webagri 11/07/2022)

Les prairies auront une place de choix dans les systèmes, parce qu’il est possible d’adapter leur conduite au changement climatique, tout en répondant à la fois aux attentes des éleveurs et de la société. L’adaptation passe par une conduite plus technique, un choix des espèces et un accompagnement technique à la hauteur.

https://www.web-agri.fr/changement-climatique/article/209518/face-au-rechauffement-climatique-comment-adapter-ses-prairies-

PHYTOS
Pesticides et biodiversité, la Commission européenne veut renforcer son action pour atteindre ses objectifs en 2030 (source Culture Agri 30/06/2022)

Pour réduire l’utilisation de pesticides et agir en faveur de la protection de la nature, la commission européenne a rédigé deux propositions de loi, qu’elle a diffusé le 22 juin. Des textes qui inquiètent le secteur agricole et ne satisfont pas totalement les ONG. Explications.

https://campagnesetenvironnement.fr/pesticides-et-biodiversite-la-commission-europeenne-veut-renforcer-son-action-pour-atteindre-ses-objectifs-en-2030/

Revue de presse juin 2022

ADVENTICES
Gestion des adventices, penser l’agronomie avant le désherbage (source Cultivar 25/05/2022)

Des pistes pour gérer les adventices sans recourir aux herbicides issues des travaux du projet du réseau expérimental Rés0Pest constitué de 9 sites, 9 dispositifs et 9 systèmes de production différents avec un objectif « zéro phyto » sur les parcelles.

https://www.cultivar.fr/technique/gestion-des-adventices-penser-lagronomie-avant-le-desherbage

COUT DES ENGRAIS
Les livraisons d’engrais en nette baisse, des prix toujours très élevés (source Cultivar 20/06/2022)

Selon la dernière publication mensuelle de l’Agreste sur les coûts de production, le prix d’achat des intrants continue d’augmenter, avec +29,2% par rapport à avril 2021 (après +28,7% en mars).

https://www.cultivar.fr/sinformer/les-livraisons-dengrais-en-nette-baisse-des-prix-toujours-tres-eleves-agreste

FILIERES
Une campagne d’envergure pour encourager l’essor des légumineuses (Source Agri Mutuel 07/06/2022)

Lancée début juin, la campagne de communication « une idée légumineuse » met en avant les légumineuses, leur diversité et leurs bienfaits nutritionnels pour inciter les Français à en consommer deux fois par semaine. Elle est majoritairement financée par le plan protéines, qui vise à lever les freins à la production et à encourager la consommation.

https://www.agri-mutuel.com/politique-economie/une-campagne-denvergure-pour-encourager-lessor-des-legumineuses/?code_tracking

Face aux difficultés, l’agriculture biologique plie mais ne rompt pas (Source Actu-Environnement 10/06/2022)

Avec une augmentation des surfaces cultivées, des candidats à la conversion toujours présents et un recul limité de son chiffre d’affaires, la bio s’en sort mieux que l’agriculture conventionnelle. Les chiffres de l’Agence bio en témoignent.

https://www.actu-environnement.com/ae/news/agence-bio-chiffres-marche-bio-2021-39796.php4#ntrack=cXVvdGlkaWVubmV8MzA3MQ%3D%3D[NTA3MTk3]INNOVATION

PRATIQUES CULTURALES
Les drones au service de l’agriculture durable (source Techniques de l’ingénieur 24/05/2022)

Le contexte difficile de dérèglement climatique, auquel s’ajoutent les conséquences de la pandémie de Covid et la guerre en Ukraine, génère actuellement une tension inhabituelle sur les demandes de matières premières agricoles en Europe. Il est à craindre que cette tension perdure dans le temps. L’utilisation des drones agricoles pourrait permettre aux agriculteurs de faire face à la demande en gérant leurs activités de manière optimisée

.https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/les-drones-au-service-de-lagriculture-durable-111847/?utm_campaign=/72/WP/CY4ENVI

PHYTOS
Le bateau recyclé qui embarque les effluents phytosanitaires agricoles (source Environnement Magazine 07/06/2022)

La société Vento-Sol récupère les anciens bateaux de plaisance pour les transformer en cuves de stockage et de traitement des effluents phytosanitaires à moindre coût. Outre le stockage des effluents phytosanitaires agricoles, les bateaux Ecobang-Navy offrent différentes possibilités d’utilisations. Ceux-ci peuvent servir pour le stockage d’eaux de pluie pour l’irrigation chez les particuliers.

https://www.environnement-magazine.fr/recyclage/article/2022/06/07/139906/bateau-recycle-qui-embarque-les-effluents-phytosanitaires-agricoles?is=

Comment calculer son IFT ? (source Entraid’ 12/05/2022)

L’Indice de Fréquence de Traitement (IFT) est un indicateur de la pression de traitement phyto sur l’exploitation. Il permet de positionner les pratiques phytosanitaires de l’exploitant et est l’indicateur choisi pour suivre la réduction des produits phytosanitaires.

https://www.entraid.com/articles/methode-calcul-indice-de-frequence-de-traitement-ift-de-reference?utm_source=Newsletter390EntraidAbonnes&utm_medium=LienArticle&utm_campaign=Newsletter26mai2022

RESILIENCE
Repenser nos modes de consommation pour plus de résilience (source Cultivar 24/05/2022)

50% des émissions des gaz à effet de serre de la France sont dues aux importations. Les conséquences sur la biodiversité, sur la consommation de ressource énergétique et sur la pollution sont visibles. De par leur consommation, la France comme l’Europe sont responsables de déforestation dans le monde. Face à ces constats, de nombreux organismes professionnels étudient différents leviers et scénarios pour lutter contre ce phénomène à tous les niveaux: producteur, transformateur et consommateur.

https://www.cultivar.fr/sinformer/repenser-nos-modes-de-consommation-pour-plus-de-resilience

Et pour en savoir plus, le scénario Afterres (source site Solagro), évoqué dans l’article précédent :

https://afterres2050.solagro.org/decouvrir/scenario/

RESSOURCE EN EAU
Ressource en eau : quels leviers pour mieux la gérer ? (source Terre-Net 25/05/2022)

Avec les sécheresses qui se multiplient et, plus globalement, les effets du réchauffement climatique qui rendent les récoltes de plus en plus incertaines, la disponibilité en eau est un facteur crucial pour l’avenir de l’agriculture française. Quel est l’état de la disponibilité en eau ? Que consomme le secteur agricole ? Avec quels types de matériels ? Quelles mesures sont prises pour mieux gérer cette ressource ? La réutilisation des eaux usées traitées est-elle une solution d’avenir ? Tour d’horizon.

https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/podcast-le-quart-d-heure-agricole-sur-la-gestion-de-l-eau-202-208306.html#xtor=EREC-106-2[12]-20220525&sd_source=&sd_id=

Aides à l’alimentation animale

Un dispositif d’aide qui vise à prendre en charge une partie des surcoûts engendrés par la hausse du prix de l’alimentation animale pour les exploitations agricoles et piscicoles, ouvre ce lundi 30 mai à 14h via la plateforme FranceAgrimer. Les demandes devront être soumises sur le site FranceAgriMer entre le lundi 30 mai, et le vendredi 17 juin 2022 avant 14 h. Le dispositif vise à compenser une partie du surcoût lié à la hausse des prix de l’aliment entre le 16 mars 2022 et le 15 juillet 2022. Une enveloppe de 308,5 millions d’euros a été allouée à ce dispositif. »

Les infos sur la plateforme France AgriMer :

https://www.franceagrimer.fr/Accompagner/Plan-de-resilience/Alimentation-animale-eleveurs

Revue de presse mai 2022

ALIMENTATION ANIMALE
Une nouvelle CUMA en Alsace-Lorraine : bientôt un toasteur mobile pour les élevages ! (source lettre AB mai 2022 & site CUMA Grand Est 20/04/2022)

Depuis quelques années, des réflexions sont engagées pour investir dans un toasteur mobile à l’échelle du Grand Est. Le 04 mars dernier, les agriculteurs porteurs du projet (dont plus de la moitié sont en AB), la FrCuma, Bio en Grand Est et d’autres partenaires se sont réunis au lycée agricole de Château-Salins. Il y aura bel et bien un toasteur dans le Grand Est pour l’automne qui arrive puisque la Cuma ALT (Alsace Lorraine Toastage) a été créée. Les polyculteurs-éleveurs ont réfléchi à cet investissement principalement pour mieux valoriser leurs productions de protéagineux (soja, pois fourrager, fèverole) mais aussi du maïs dans l’aliment de leurs troupeaux et ainsi rendre les exploitations plus autonomes et résilientes face à la hausse des prix des matières premières. Lien vers l’info CUMA :

http://www.grand-est.cuma.fr/actualites/une-nouvelle-cuma-dans-le-grand-est-la-cuma-alsace-lorraine-toastage

AUTONOMIE PROTEIQUE
Un guide consacré à l’autonomie en protéines (source Pleinchamp 16/05/2022)

Pour accroître l’autonomie en protéines d’une exploitation ou d’un territoire, il existe une grande diversité de leviers pouvant être actionnés avec plus ou moins d’efficacité selon les contextes (techniques, pédoclimatiques, géographiques, économiques, etc.). Au sommaire du guide : 1-autonomie en protéines : enjeux et intérêts, 2 – Appréhender les besoins protéiques des ruminants,3 – Valoriser les prairies pour accroître l’autonomie protéique, 4 – Produire des cultures fourragères riches en protéines, 5 – Produire et consommer localement des concentrés protéiques,6 – Transformer et stocker les ressources alimentaires protéiques.

BIO

PAC : 30 jours pour redonner sa place à la BIO  (source Bio en Grand Est 20/05/2022)

Paris-19/05/2022. Alors que le ou la futur-e ministre de l’agriculture n’est pas encore connu-e, la Bio joue en ce moment même sa place dans la future politique agricole commune. Ce matin une réunion de concertation a lieu au ministère de l’agriculture. Parmi les propositions sur la table, la France refuse toujours de reconnaître la Bio comme le système agricole le plus performant pour l‘environnement et la santé et de la rémunérer en tant que telle.

https://biograndest.org/pac-30-jours-pour-redonner-sa-vraie-place-a-la-bio/

NOUVEAU MINISTRE AGRICULTURE (source Cultivar 23/05/2022)

 la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé, le 20 mai 2022, la composition de son nouveau gouvernement. C’est Marc Fesneau qui succède à Julien Denormandie au ministère de l’Agriculture. Il occupait au préalable le ministère des Relations avec le Parlement, donc ce n’est pas vraiment un « petit nouveau » dans l’équipe.

https://www.cultivar.fr/sinformer/marc-fesneau-un-rural-rue-de-varenne

Revue de presse avril 2022

AIDES
Matériels éligibles, taux de subvention: ce qu’il faut savoir du plan France 2030 (source Entraid’ 26 avril 2022)

FranceAgriMer met en place un programme d’aide destiné qui a pour objet de réduire l’usage des intrants (produits phytosanitaires, fertilisants) au travers de l’investissement technologique permettant de rendre l’agriculture française plus moderne et compétitive. Les matériels éligibles sont : des drônes de télédétection, des capteurs connectés, des matériels connectés et innovants, des robots désherbeurs autonomes, des innovations techniques de filière. Le dispositif est ouvert du 08 avril 2022 jusqu’au 31 décembre 2023 pour le dépôt des demandes d’aide, et dans la limite des crédits disponibles.

https://www.franceagrimer.fr/Accompagner/France-2030-3eme-revolution-agricole/France-2030-Vague-1-Reduction-des-intrants-phytopharmaceutiques-et-des-engrais-de-synthese

AUTOSUFFISANCE
L’autosuffisance du continent européen en soja est possible (source Cultivar 14/02/2022)

Si 4 à 11% des terres cultivées étaient consacrées au soja, l’Europe pourrait atteindre une autosuffisance de 50 à 100%. C’est ce que montre une étude publiée dans Nature Food le 7 avril 2022 par AgroParisTech et l’INRAE.

https://www.cultivar.fr/marches/lautosuffisance-du-continent-europeen-en-soja-est-possible

BIEN ETRE ANIMAL
Consultation sur le bien-être animal, plébiscite d’un label dédié (source Culture Agri 14/04/2022)

La Commission européenne avait lancé, en janvier dernier, une consultation publique sur le thème du bien-être animal. Principales conclusions.

https://campagnesetenvironnement.fr/consultation-sur-le-bien-etre-animal-plebisicte-dun-label-dedie/

CHANGEMENT CLIMATIQUE
Les émissions mondiales de carbone ont fortement augmenté au cours de la dernière décennie, mais des solutions existent pour les réduire drastiquement, selon les scientifiques du GIEC (source Ministère de la Transition Ecologique 04/04/2022)

Même si tous les pays respectaient leurs objectifs climatiques d’ici 2030, le réchauffement serait probablement supérieur à 1,5°C, au-delà de l’un des objectifs fixés dans l’Accord de Paris. C’est ce que souligne le troisième volume du 6e rapport d’évaluation du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC). Publié lundi 4 avril 2022, ce nouveau volet est consacré à l’atténuation du changement climatique. Il rappelle que tous les secteurs d’activité ont la possibilité de réduire considérablement leurs émissions.

https://www.ecologie.gouv.fr/emissions-mondiales-carbone-ont-fortement-augmente-au-cours-derniere-decennie-des-solutions-existentrs émissions.

Ce que signifie le dernier rapport du GIEC pour les agriculteurs (source Entraid’ 05/04/2022)

Le dernier volet du rapport du GIEC navigue savamment entre optimisme et pessimisme, notamment sur le volet agricole. Voici ce à quoi peuvent s’attendre les agriculteurs pour les années à venir.

https://www.entraid.com/articles/climat-ce-que-signifie-le-dernier-rapport-du-giec-pour-les-agriculteurs?utm_source=Newsletter381EntraidAbonnes&utm_medium=LienArticle&utm_campaign=Newsletter7avril2022

EVOLUTION DES SYSTEMES
« J’ai arrêté le maïs, et je ne regrette pas ! » (source Webagri 08/04)

Thierry Preaud, éleveur de Charolaises en Saône-et-Loire a changé de système de culture il y a trois ans, fatigué de voir des dégâts de sangliers dans ses maïs. À la place du maïs : du foin et du méteil grain, combo gagnant pour l’éleveur qui « ne reviendrait pas en arrière ».

https://www.web-agri.fr/charolaise/article/207161/remplacer-l-ensilage-de-mais-par-du-meteil-grain-dans-la-ration-des-vaches-allaitantes?m_i=kTPsxaR7nG1PayNGMLjBoqCEPotETmDMvbDbIOs_zbVsKkcxmOWMikD0Nxk6x2pxRSKVV29VVbp4uxZZCFEgr34VCfZKiX&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=WA_LMAELV&utm_content=20220412&utm_term=&at_medium=custom6&at_camp

 

Nouveau projet pour les jardins de la Roche de Charme

Dans le cadre de son développement et de sa diversification, les Jardins de la Roche de Charme proposeront prochainement de nouveaux produits : tisanes, baumes ,eaux florales et huiles essentielles issus de leur production de plantes aromatiques et médicinales.

Une campagne de dons avec contreparties sur la plateforme spécialisée MiiMOSA est lancée .

En plus des contreparties, chaque contributeur recevra un reçu fiscal pour sa réduction d’impôt à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.

Toutes les infos ci-après :

Vidéo du projet:

L’Aromathérapie au service de l’emploi durable – YouTube

Lien direct sur la plateforme pour découvrir le projet complet:

TerrAppui : L’Aromathérapie au service de l’emploi durable – – MiiMOSA« 

Appel à candidature pour intégrer le réseau Fermes Bio Climat du Grand Est (source Bio en Grand Est 14/04/2022)

La bio est une locomotive du système agricole en matière de lutte contre les gaz à effets de serres : maintien des prairies et des haies, refus des ammonitrates et pesticides, systèmes autonomes, circuits courts de distributions… La bio continuera de tirer l’agriculture dans le bon sens, car le dérèglement climatique nécessite des réponses collectives.

Dans cette perspective, Bio en Grand Est cherche des fermes bio pour participer à des programmes de recherche-action sur les émissions de gaz à effet de serre (GES), les consommations d’énergie et le stockage du carbone

.https://biograndest.org/appel-a-candidature-pour-integrer-le-reseau-fermes-bio-climat-du-grand-est/

La télédéclaration est ouverte

La télédéclaration pour la Pac 2022 ouvre ce 1er avril sur le site de Télépac. Les agriculteurs peuvent y demander les aides découplées, couplées végétales, l’ICHN, les aides à l’agriculture biologique, les MAEC et l’aide à l’assurance récolte. (source Agri-Mutuel 01/04/20222)

https://www.agri-mutuel.com/politique-economie/la-teledeclaration-est-ouverte/?code_tracking