Un mémento eau et nature pour les exploitants agricoles vosgiens

La Préfecture des Vosges met en ligne à disposition de ses exploitants agricoles des fiches thématiques pour les guider dans leurs activités annexes . Busage, drainage, forage, remblai, défrichement, épandage, entretien des haies, travaux dans ou à proximité des cours d’eau… y sont abordés. L’objectif : exposer ce qui est règlementé ou pas, identifier les services à contacter en cas de besoin et présenter brièvement les dispositions principales à respecter.

Revue de presse octobre 2019

ALIMENTATION

Gaspillage alimentaire : les cantines n’auront plus le droit de détruire les aliments non périmés.Source Capital

Le gouvernement a pris lundi 21 octobre une ordonnance afin d’étendre les dispositions de la Loi Garot aux secteurs de la restauration collective privée et de l’agroalimentaire. L’ordonnance élargit l’interdiction de rendre les invendus alimentaires encore consommables impropres à la consommation.

https://www.capital.fr/economie-politique/gaspillage-alimentaire-les-cantines-nauront-plus-le-droit-de-detruire-les-aliments-non-perimes-1353333

CARBONE

Label Carbon Agri De 4 000 à 5 000 euros pour un éleveur économisant 400 tonnes de CO2.Source Terre-net Média

L’État vient de valider « Carbon Agri », une méthode de calcul de la réduction de l’empreinte carbone des élevages. Les éleveurs vont pouvoir ainsi être rémunérés pour leurs efforts contre le changement climatique en vendant des crédits carbone à des grandes entreprises et des collectivités.

Un tiers des GES émis sont compensés par le stockage de carbone des prairies.Source Terre-net Média

Après quatre ans d’existence, le projet Life Beef Carbon a permis le diagnostic de 2 000 élevages bovins viande en Europe dont 1 700 en France. Les premiers résultats montrent qu’un tiers environ des émissions brutes de gaz à effet de serre d’un atelier bovin-viande sont compensées par le stockage de carbone dans les prairies et les haies. Autre enseignement : quand un élevage est performant techniquement, il a une empreinte carbone plutôt basse.

ENVIRONNEMENT

Les pollinisateurs : un atout pour l’agriculture à préserver.Source Ecophytopic

Une approche intéressante des travaux menés et des outils existants pour intégrer la protection des insectes pollinisateurs dans les pratiques agricoles.

www.ecophytopic.fr/tr/ecophytopic-et-ses-actus/les-synthèses-decophytopic/les-pollinisateurs-un-atout-pour-lagriculture?utm_source=Lettr%40PIC+inscrits&utm_campaign=fc1b9361a6-EMAIL_CAMPAIGN_2019_10_21_12_07&utm_medium=email&utm_term=0_c3452688ec-fc1b9361a6-228432961

FILIERES

Du coton produit en France, un pari devenu réalité dans le Gers.Source Actu-Environnement

L’industrie du textile est une des activités les plus polluantes, notamment à cause du transport des marchandises. Et pourquoi ne pas produire du coton en France ? Une idée qui a germé et porte aujourd’hui ses fruits dans le Gers (32). Reportage vidéo.

https://www.actu-environnement.com/ae/news/coton-gers-agrobiologie-34308.php4#xtor=ES-6

ORGANISMES

L’Inra et l’Irstea fusionnent pour devenir l’Inrae en janvier 2020.Source Actu-Environnement

Le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a publié, le 12 octobre au Journal officiel, deux décrets qui créent l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) à compter du 1er janvier 2020.

https://www.actu-environnement.com/ae/news/inra-irstea-inrae-ministere-agriculture-recherche-34230.php4#xtor=ES-6

PRODUITS PHYTOS

Zéro traitement sur la forêt publique.Source la France agricole

L’Office national des forêts annonce l’abandon total de toute prescription et usage d’herbicides, d’insecticides et de fongicides pour la gestion de l’ensemble des forêts publiques.

http://www.lafranceagricole.fr/actualites/phytos-zero-traitement-sur-la-foret-publique-1,10,1427167677.html

REGLEMENTATION

Autorisation des tests de drones en agriculture biologique.Source Techniques de l’ingénieur

Le ministère de l’Agriculture a publié mardi au Journal officiel l’autorisation des essais de pulvérisation avec des drones de pesticides utilisés en agriculture biologique pour les parcelles très pentues, une disposition de la loi Egalim.

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/autorisation-des-tests-de-drones-en-agriculture-biologique-71473/

TRANSITION ECOLOGIQUE

Le Grand Est signe son premier contrat de transition écologique.Source Environnement Magazine

Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire a signé vendredi le contrat de transition écologique, Terres de Lorraine. Ce dernier regroupe quatre communautés de communes : communauté de communes du Pays de Colombey et du Sud Toulois, Moselle et Madon, du Pays du Saintois et la communauté de communes Terres Touloises.

https://www.environnement-magazine.fr/politiques/article/2019/10/08/126211/grand-est-signe-son-premier-contrat-transition-ecologique

Validation du PAOT de Meurthe-et-Moselle

Le Plan d’Actions Opérationnel Territorialisé 2019-2021, stratégie d’action pour la reconquête et la préservation des milieux, a été validé par le Préfet le 23 septembre dernier.  Les actions y sont présentées selon les volets : assainissement, milieux aquatiques, captages et pollutions diffuses et industrie. Il s’accompagne d’un panorama territorial, feuille de route environnementale pour les collectivités, présenté par Communauté de Communes.

Pour toute précision :


Pour le PAOT :
http://www.meurthe-et-moselle.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Eau/Plan-d-action-operationnel-territorialise-2019-2021-de-Meurthe-et-Moselle-PAOT/Plan-d-action-operationnel-territorialise-2019-2021-de-Meurthe-et-Moselle-PAOT

et les PANORAMAS :
http://www.meurthe-et-moselle.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Panoramas-territoriaux-une-feuille-de-route-environnementale-pour-les-collectivites/Panoramas-territoriaux-une-feuille-de-route-environnementale-pour-les-collectivites

Consultation publique sur le projet d’arrêté de programme d’actions du plateau de Vicherey-Beuvezin

Lors du dernier comité de pilotage en date du 14 décembre 2018,  le programme d’actions présenté en séance a été validé collectivement. L’ancien programme d’actions proposé par le bureau d’étude STUDEIS a été réajusté pour une meilleure adéquation des actions avec les enjeux du territoire. Ce qui a permis d’aboutir à un nouveau programme rédigé en collaboration avec les différents partenaires après plusieurs réunions de concertation. Ce programme a été retranscrit en arrêté préfectoral (version projet) qui doit suivre une procédure de consultation règlementaire avant d’être proposé à la signature des Préfets.

La consultation institutionnelle des deux chambres d’agriculture s’est déroulée cet été et n’appelle pas de modification de ce projet.

Dans la continuité de la procédure, le projet d’arrêté fait l’objet d’une « participation du public », conformément à l’article L.120-1 du code de l’environnement.
Cette participation est réalisée par voie électronique via le site internet des Préfectures pour une durée de 21 jours ( à partir du 10 octobre). Sur ce site, il sera possible de consulter le projet d’arrêté ainsi que la note de présentation.


Le lien vers les sites sont les suivants :


Après expiration du délai pour transmettre les avis, les observations seront analysées pour une prise en compte éventuelle dans l’arrêté final. Ces observations seront synthétisées et consultables sur ce même site internet.


Nous vous invitons à relayer l’information et à consulter ce site internet.

Un plan d’adaptation et d’atténuation pour les ressources en eau du Bassin Rhin-Meuse

Le dérèglement climatique est aujourd’hui reconnu comme une réalité et l’accélération du phénomène, mise en évidence par la communauté scientifique en alerte, ont conduit notre pays  sur la scène des négociations internationales. Dans ce contexte, l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse a élaboré un « plan d’adaptation et d’atténuation au changement climatique » adopté à l’unanimité par le Comité de Bassin le 23 février 2018.

L’adaptation et l’atténuation,  2 réponses indissociables à l’urgence climatique, y sont déclinées en 8 axes de travail stratégiques s’appuyant largement sur des solutions fondées sur la nature, pour penser chacune des actions en faveur de l’eau et du climat.

Pour l’eau et le climat, il s’agit d’agir collectivement mais chacun doit aussi agir à son niveau !

Pour en savoir plus :

https://www.eau-rhin-meuse.fr/?q=node/789

Revue de presse septembre 2019

AGROFORESTERIE ET ELEVAGE

Un gain de GMQ moyen plus important avec la présence d’ombre dans les prairies

Gain de productivité, bien-être animal ou encore stockage du carbone… L’implantation d’arbres et de haies dans les prairies apporte de nombreux avantages. Animaux et espèces prairiales bénéficient du microclimat qu’offre la présence des feuillus.(source le Mel agricole des éleveurs).

CHANGEMENT CLIMATIQUE-TRANSITION ECOLOGIQUE

En Bretagne, des vaches « bas carbone » pour ménager la planète

Rien ne les distingue a priori d’autres collègues ruminants. Et pourtant, les 120 vaches laitières de la ferme expérimentale de Trévarez, dans le Finistère, sont des bovins « bas carbone », objet de minutieuses expérimentations pour réduire leur impact sur le climat.(source Terre-Net).

INNOVATION RECHERCHE

Polybiom lance son plastique de miscanthus 100% biosourcé

L’entreprise française Polybiom développe des plastiques 100% biosourcés à base de miscanthus. Après un premier pilote, elle compte ouvrir sa première usine de taille industrielle permettant de produire plus de 300 tonnes par an en mars 2020. Présentation. (Source Techniques de l’ingénieur).

PEDAGOGIE

Comment apprendre la botanique ?

Revue de presse août 2019

CHANGEMENT CLIMATIQUE-TRANSITION ECOLOGIQUE

Indépendance de l’Europe aux protéines végétales importées : tout reste à faire

Dans le contexte de la poursuite de départ de feux en Amazonie, Emmanuel Macron a réaffirmé la volonté de créer une souveraineté européenne par rapport aux importations de protéines végétales. Retour sur les implications de cet enjeu. (Source Actu Environnement)

https://www.actu-environnement.com/ae/news/proteines-vegetales-importees-volonte-independance-europe-33954.php4#xtor=EPR-1

Rapport du GIEC : « un plébiscite pour l’agriculture à la française » dit Christiane Lambert

INVITÉE RTL – Le dernier rapport du GIEC met en cause l’agriculture et l’usage des terres. Selon la présidente de la FNSEA, « on ne fait pas déjà tout bien, mais on est un modèle cité comme vertueux ». (source : RTL).

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/giec-un-plebiscite-pour-l-agriculture-a-la-francaise-dit-christiane-lambert-7798162748

ELEVAGE

Agroforesterie et élevage : « Planter des arbres, un aspect économique mais pas que… »

En Loire-Atlantique, Guillaume Jahan a implanté des arbres dans une prairie pour former des paddocks de 1 ha. Ce projet avait un objectif avant tout économique avant que l’éleveur ne s’aperçoive des nombreux bienfaits des arbres pour ses animaux et ses pâtures. (source Terre-Net)