« Territoires engagés pour la Nature » pour les collectivités.

Jeudi 9 mai, le gouvernement a lancé l’initiative « Territoires engagés pour la nature », afin de mobiliser les collectivités pour la protection de la biodiversité et d’accompagner leurs projets.

biodiversite-lancement-initiative-territoires-engages-pour-nature_620x350

Les collectivités peuvent envoyer leurs candidatures via une plateforme en ligne.

Informations pour candidater, cliquer ici :

 

Publicités

Rapport IPBES sur la biodiversité : pour y voir un peu plus clair….

(sources IPBES, France Info)

L’IPBES, qu’est-ce que c’est ?

La Plateforme Intergouvernementale Scientifique et Politique sur la Biodiversité et les Services Ecosystémiques ( en anglais IPBES) est un organisme intergouvernemental ouvert à tout membre des Nations-Unies (130 Etats membres en octobre 2017). Elle a été créée en avril 2012. Destinée à améliorer les liens entre les connaissances et la prise de décision, elle entend identifier et élaborer des outils et des méthodes d’appui aux décisions qui prennent en considération toutes les connaissances pertinentes sur la biodiversité et les services écosystémiques, qu’elles  proviennent de la recherche scientifique, des gouvernements, des organisations non-gouvernementales (associations, entreprises…) ou des acteurs locaux et autochtones.

Le(s) rapport(s) 

Le rapport,  est le résultat de trois ans de travail par 145 experts, issus de 50 pays. Il se décline en plusieurs volets concernant les points suivants :

  •  Evaluation de la dégradation et restauration des sols (2018)
  • Évaluations régionales de la biodiversité et des services écosystémiques (2018)
  • Évaluation des pollinisateurs, de la pollinisation et de la production alimentaire (2016)
  • Évaluation des scénarios et des modèles de la biodiversité (2016)

Il doit aider à évaluer les progrès (ou l’absence de progrès) liés aux principaux objectifs internationaux, dont les objectifs de développement durable (ODD), les objectifs d’Aïchi relatifs à la diversité biologique et l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Il étudie les causes des changements affectant la biodiversité et les écosystèmes, les conséquences pour les populations, les options politiques et les futures trajectoires possibles pour les trois prochaines décennies si les tendances actuelles se confirment, ainsi que d’autres scénarios.

Outre la menace d’une extinction massive, ce document présenté comme « le plus exhaustif réalisé à ce jour » insiste aussi sur les solutions pour inverser la tendance.

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/biodiversite/especes-menacees-responsabilite-humaine-modele-a-changer-on-a-lu-le-rapport-des-experts-de-l-onu-sur-la-biodiversite_3429783.html.

Pour plus d’information sur les rapports IPBES :

  • Leurs principaux messages :

http://www.fondationbiodiversite.fr/images/documents/IPBES/Principaux-messages-rapports-regionaux.pdf

  • Communiqué de presse IPBES :

https://www.ipbes.net/news/Media-Release-Global-Assessment-Fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Revue de presse avril 2019

BIODIVERSITE

Une semaine majeure s’ouvre à Paris

La communauté scientifique experte de la biodiversité se réunit pendant une semaine à Paris. Objectif : dresser l’état de la biodiversité mondiale et surtout établir un rapport suffisamment convaincant pour encourager les décideurs politiques à agir. (source Actu-environnement).

https://www.actu-environnement.com/ae/news/Biodiversite-semaine-majeure-ouvre-Paris-33355.php4#xtor=EPR-1

CULTURES

Une culture de vente dans la prairie permanente, c’est possible ! 

Une expérience intéressante  de cultures de plantes médicinales au sein même des prairies naturelles, un complément pour l’éleveur. (source Entr’aid)

https://www.entraid.com/articles/une-culture-de-vente-dans-la-prairie-permanente-cest-possible

EAUX

Du Bas-Rhin au Rhône, le niveau des nappes est bas et proche des minimums

Selon la dernière note d’information du BRGM, les niveaux des nappes phréatiques au 1er avril 2019 sont autour ou en-dessous des moyennes mensuelles. Un nombre marqué de réservoirs affiche déjà des niveaux modérément bas à bas, notamment en Bourgogne, en Alsace ou dans le Berry. (source Terre-Net)

https://www.terre-net.fr/meteo-agricole/article/du-bas-rhin-au-rhone-le-niveau-des-nappes-est-bas-et-proche-des-minimas-2179-147343.html#xtor=EREC-106-2[12]-20190425&sd_source=&sd_id=

REGLEMENTATION PHYTOSANITAIRES

 L’ordonnance séparant la vente du conseil est publiée

L’ordonnance qui sépare la vente du conseil de produits phytosanitaires a été publiée au Journal officiel du 25 avril. Cette disposition devra être effective au 1er janvier 2021. Retour sur les principales dispositions. (source Actu-environnement).

https://www.actu-environnement.com/ae/reglementation/ordonnance-du-24-04-2019-agrg1902844r.p

Revue de presse mars 2019

CULTURES

L’herbe : première ressource exploitable à condition de bien s’y prendre 

L’herbe est la première ressource en énergie et protéines disponible pour l’éleveur. En revanche, elle lui demande une certaine technicité au vu de sa saisonnalité, de la diversité des espèces et variétés et des contraintes pédoclimatiques propres à chaque secteur. Le Gnis fait quelques petites piqûres de rappel en abordant les stades de récolte, les valeurs alimentaires et le choix des espèces et variétés. (source : site web’agri).

http://www.web-agri.fr/conduite-elevage/culture-fourrage/article/l-herbe-la-premiere-ressource-exploitable-a-condition-de-bien-s-y-prendre-1178-146472.html#xtor=EREC-106-2%5BLMA-elevage%5D-20190326&sd_source=&sd_id=

Luzerne, une plante à bénéfices multiples 

Concilier les « performances », voilà bien le défi que l’agriculture biologique doit relever. Produire pour nourrir sainement tout en rémunérant et en accentuant les effets résilients sur la biodiversité. La luzerne, « reine des légumineuses » participe activement. Tour d’horizon de ses principales aménités…(site produire bio)

https://www.produire-bio.fr/articles-pratiques/luzerne-une-plante-a-benefices-multiples/

Désherbage mécanique basse consommation grâce à la détection des adventices

Étonnante approche du désherbage sans glyphosate en Australie, avec un scalpeur piloté par un capteur de végétation.(source magazine Entr’aid)

https://www.entraid.com/articles/desherbage-mecanique-basse-consommation-grace-a-la-detection-des-adventices-australie?utm_source=Newsletter171EntraidAbonnes&utm_medium=LienArticle&utm_campaign=Newsletter21Mars2019

ELEVAGE

Des vaches laitières en bonne santé

Dans ce document, sont abordés, en lien avec les principales pathologies d’élevage, les facteurs de risques et les recommandations en matière de logement et d’infrastructures que ce soit pour les vaches en production, les vaches taries ou les génisses gestantes.

http://idele.fr/no_cache/recherche/publication/idelesolr/recommends/des-vaches-laitieres-en-bonne-sante.html

 

« Des terres et des ailes, pour protéger les oiseaux de nos campagnes »

Avec le soutien de Chambres d’agriculture France (APCA), la LPO a lancé un nouveau programme intitulé “Des terres et des ailes”, pour lutter contre la disparition des oiseaux communs de nos campagnes. Il s’agit de développer et de favoriser les aménagements à même de lutter contre la disparition cette faune ailée.

Un site dédié au projet, et destiné à susciter ou valoriser des initiatives en ce sens, présente l’opération, des idées d’aménagement, des témoignages et interviews et permet aussi de faire connaître ses actions.

Capture

Pour participer à ce projet, chacun peut :

  • S’inscrire pour créer son compte personnel (les informations resteront anonymes)
  • Indiquer, selon les types d’aménagements proposés, ce qui a été mis en place.
  • Partager et valoriser ses actions ! Transmettez photo/vidéo avec vos témoignages, vos observations, vos conseils…

Accès au site  » des terres et des ailes »

Les systèmes bio sont-ils plus résistants à la crise ?

Cette demi-journée d’échanges, organisée par Bio en Grand Est, groupement régional des agriculteurs biologiques, en lien avec  la mission eau, s’est déroulée le 5 mars 2019 en mairie de Tramont-Lassus, avec le concours Cerfrance Adhéo, organisme comptable qui intervient auprès des agriculteurs, et de la chambre d’agriculture de Meurthe-et-Moselle.

NOTE

Source : note de conjoncture agricole de Cerfance Adhéo-janvier 2018

Cette réunion s’adressait à tous les exploitants agricoles et aux acteurs techniques de la profession. Elle  se proposait d’illustrer la résistance des exploitations bio en période de crise, d’apporter des informations à ceux qui se posent des questions (technique, économie, aides…) et  de favoriser les partages d’expérience.

IMG_1945

 A travers les résultats d’une cinquantaine d’exploitations bio dans les départements 54 et 55, Cerfrance Adhéo a présenté les clés de la stabilité économique en bio, imputables notamment à des charges opérationnelles basses, une meilleure  valorisation des produits et une stabilité du marché. Un conseiller agronomique de la chambre d’agriculture 54 qui intervient sur la bio dans le sud du département,  a complété l’approche économique par les  résultats du suivi du réseau Cultibio  2017 composé de  28 exploitations des 4 départements lorrains suivies. Il a de plus apporté des éclairages sur les aides et périodes de conversion, et sur les différents leviers de l’agriculture biologique*, tels que les rotations**, le désherbage mécanique, la gestion de la matière organique… qui en font un système de culture reconnu pour agir favorablement sur la qualité de l’eau.

*L’agriculture biologique repose sur le respect des équilibres naturels, elle exclut ainsi l’usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l’emploi d’intrants.

** On parle de rotations culturales lorsque différentes cultures se suivent dans un certain ordre sur la même parcelle, la même succession de cultures se reproduisant dans le temps en cycles réguliers. Elles constituent un élément important de la gestion de la fertilité des sols et de la lutte contre l’enherbement, les maladies et les ravageurs, et donc un atout pour l’augmentation des rendements.

 

Revue de presse février 2019

BIODIVERSITE

Biodiversité : « Si un effort énorme est déployé, on peut enrayer la disparition des insectes »

Selon une étude parue le 10 février dans la revue Biological Conservation, il ne restera plus d’insectes sur la planète d’ici la fin du siècle. La tendance peut être infléchie, comme en témoigne un plan d’action que l’Allemagne se propose d’engager. (Source environnement magazine)

https://www.actu-environnement.com/ae/news/Biodiversite-Philippe-Grandcolas-cnrs-effort-enrayer-disparition-insectes-32942.php4#xtor=EPR-1

CULTURES

Favoriser le désherbage mécanique du maïs pour protéger l’eau

Dans le cadre du plan de lutte contre la prolifération des algues vertes et du contrat territorial, le Syndicat mixte du Trégor a missionné le Groupement des agriculteurs biologiques du Finistère pour accompagner les agriculteurs conventionnels souhaitant favoriser le désherbage mécanique du maïs plutôt que le désherbage chimique de leurs parcelles.

https://www.youtube.com/watch?v=twjK0MBm6OE

ELEVAGE

Médecines alternatives

Un ensemble d’articles sur les médecines alternatives pour les animaux d’élevage : homéopathie, phytothérapie, aromathérapie, ,… (source site web-agri).

http://www.web-agri.fr/medecines-alternatives/t491

ZERO PESTICIDES

Alternatives aux phytosanitaires : l’Inra remet un rapport au gouvernement

L’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a remis le 22 février à la veille du salon de l’agriculture un rapport au ministère de l’enseignement supérieur, définissant les lignes directrices du programme de recherche intitulé « Cultiver et protéger autrement ». (source site INRA)

http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/nouveau-pas-en-matiere-de-recherche-pour-developper-les-alternatives-aux-produits-phytosanitaires

Sortie du glyphosate : 50 solutions en ligne

Les ministères chargés de l’Agriculture et de la Transition écologique ont mis en ligne un centre de ressources explorant les alternatives à l’herbicide. Le site ratisse large et s’enrichira au fil du temps des acquis et des expériences (source plein champ.com) .

https://www.pleinchamp.com/machinisme/actualites-machinisme/sortie-du-glyphosate-50-solutions-en-ligne